Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Ce qui reste de moi

Ma très chère mascotte.

Je débuterai la longueur de mes écrits par cet intitulé.

Tu me trouveras surement vieux jeu, mais c’est tout à fait moi. Et que si je t’écris, c’est tout simplement parce que j’aime ça, et je m’épanche le mieux que par cette voie. Ceci pour te dire que j’ai pu apprendre par la longueur du temps où j’ai eu à t’observer  que je me trompais sur nous deux. Sauf si tu veux bien me prouver le contraire. Même que je m’inflige singulièrement le tort de ne pas t’avoir très bien compris malgré mes efforts pour en arriver. Aussi que l’harmonie a manqué entre nous, pour cela j’accuserai peut-être les ans qui nous différent.

 

Te côtoyer n’a pas été que rebus. Il y a eu aussi cette particularité que j’ai toujours approuvé c'est-à-dire ; le respect envers moi, et tout notre entourage. Oui j’ai aussi la ferme volonté de t’en remercier, malgré cette erreur que j’ai tout de suite pardonnée, une fois tu t’étais excusé. Lis entre les lignes de cette lettre que je ne te tiens pour responsable de quoi que ce soit mais retiens que j’ai été trop rêveur et l’amour est le rêve qui ne se rêve pas. Aujourd’hui mes heures d’éloignement m’aide à me réveiller pour enfin te dire que j’ai toujours voulu ça, non pas rêver, mais vivre cette amour qui maintenant me semble être qu’une chimère.

 

Elle me manque Océane. L’avoir vue et passé des après-midi à la plage avec elle, c’est évident ça me froisse le cœur de ne pas pouvoir la revoir. Tu sais c’est une jolie fillette comme sa maman et c’est comme cela que j’ai tout de suite été ravie de la connaitre au point de m’attacher.

 

Nous avons traversé un trimestre coloré avec notre amie commun ¨la cocote¨ .Toi et moi entre les sketchs d’Edgard et Stevie, la quiche rater, le dossier du hype dans ton sac, la marche de galère au barracuda tout ça fait partie de ce qui a pu être des moments rien qu’a tous les trois. Mes doigts tremblent et ma gorge est très sèche quand j’y pense. Comme on dit tout a une fin je finirai ma lettre en te disant que s’il est vrai que j’ais eus une petite place dans ton cœur montre le moi, ne me laisse pas  les idées noir autrement je garderai dorénavant pour la bonne cause mes distances pour ne plus me tromper sur nous deux. Car tu sais    maintenant  « ce qui reste de moi ».

Ecrit par cheese, le Lundi 29 Janvier 2018, 01:57 dans la rubrique Entre elles et moi...