Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Jeudi (08/06/17)
L'un des quatres soldats
--> le soldat " I "
Beau nombre de gens ont eu pour mystère cette appellation qui jusqu'à ce jour n' a toujours pas été élucidé réellement.
Ecrit par cheese, à 00:40 dans la rubrique Actualités.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Mercredi (05/09/12)
L'ENVIE DE TE DIRE DE M'ECRIRE
--> Je t'aime toujours

   Ces quelques lignes ne suffiront peut-être pas pour te définir la grandeur de ton absence. Car malgré mes multiples écrits portant ton nom et notre histoire n'ont jamais fait revenir ces beaux moments à tes cotés. Je doute qu'une lettre de plus changera mon univers sans toi. Ce soir je supprimererai sans doute les précédentes sur mon blog, pour ne garder que celle ci, qui restera un peu comme le fleuron d'une belle idylle entre marysette et moi.

Il n'y a pas eu une relation qui a pu altérer mon amour pour toi depuis ton départ pour des études, pourtant bien terminés aujourd'hui. Je me demande comment puis je être obsédé par toi, et tout ton être sans pitié envers ma personne. Moi qui suis resté à t'écrire toutes les fois que le besoin se faisait ressentir, a t'appeler dès novembre pour ton anniversaire, à chaque hiver de décembre pour le joyeux noël sans manquer à tous les rendez vous de janvier pour les voeux du jour de l'an. D' où tu me disais que la bas il fait froid, je te manque énormément. Voilà qu'aujourd'hui la cinquième année s'achève et par-desssus tout ton absence ne s'explique toujours pas. Je reste sans te revoir, car la fois dernière remonte à notre étreinte à l'aéroport le jour de ton départ. Remarque, j'ai suivis tes recommandations concernant la maison. C'est à dire ce que tu espérais, le style américain pour la kitchenette, plus de placards à linge pour si nous aurions des enfants. Mais tout ce ci n'a servie que pour animer mon attente, à présent je quitte cette maison qui est restée longtemps sans ta présence, d'autant plus que les cartons sont ranger, et que le plus grand de tous conserve ton lot de chaussures délaissé y compris tes lectures de déco-maison que je n'ais pus m'enpêcher de prendre comme source d'inspiration pour les réfections effectuées.

Une lettre de plus, sans doute la dernière que je termine avec un voeu.  Que plus personne ne souffre de l'absence de quelqu'un qui lui manque.

 

 

 

 

Ecrit par cheese, à 02:33 dans la rubrique Entre elles et moi...
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)